Bourgogne Bois Energy
Une activité qui dynamise l'emploi dans la Nièvre

Reprendre une entreprise destinée à la production et à la vente de bûches compressées est un premier défi, réussi par Paul-Henri Vialar. Moderniser l'atelier de production d'une usine spécialisée dans l'énergie renouvelable et embaucher cinq salariés est le deuxième. Cette activité devrait localement dynamiser l'emploi dans la Nièvre.

Nichée au cœur de la Nièvre, département riche en forêts et premier de France en chênes verts (19 millions), la ville de Varzy a le privilège d'être une petite localité de province tranquille, et l'inconvénient d'être peu pourvue en emplois locaux. Paul-Henri Vialar s'intéresse au marché du bois-énergie. Il décide de relancer la petite usine locale qui a déposé le bilan et perdu ses salariés. Il la rebaptise Bourgogne Bois Energy puis décide de monter une chaîne de production avec des machines qui permettent le broyage, le séchage et la compression de bûches. A la clé : la vente, majoritairement aux grossistes, de bûches compressées qui ont un meilleur rendement que les bûches simples. Le prêt d'honneur Initiative remarquable a été indispensable afin de disposer d'un fonds de roulement suffisant, un élément déclencheur pour construire un plan de financement viable. Près de 500 000 euros d'investissements finaliseront le projet.

Soutenir un territoire socialement défavorisé...

Didier Verlynde, responsable du développement économique bois de la Nièvre a cru au projet dont le principal aspect remarquable est la création d'emplois locaux dans un département qui compte un taux de chômage de 17,4 %. « Son intervention fut précieuse », assure  Paul-Henri Vialar. Chaque nouvel emploi dans la Nièvre constitue en effet un espoir. En en créant cinq à Varzy, l’entreprise permet de maintenir des revenus et des habitants dans une zone rurale défavorisée. Paul-Henri Vialar inscrit son projet industriel dans une perspective de long terme : sa conception de la gouvernance, de la formation et de la mise en responsabilité des salariés a été reconnue comme responsabilité sociétale remarquable.

… mais riche en exploitations forestières

L'aspect environnemental est également remarquable : la transformation du bois, matière première nivernaise, est un enjeu économique d'avenir pour le territoire. L'usine est située sur un territoire forestier, où la filière bois est très développée. Elle est appelée à utiliser des matières premières issues d’autres activités de transformation, ou d’exploitations qui se trouvent à proximité, en travaillant notamment en partenariat avec un exploitant forestier de la région. Dès l'été prochain, 1 500 tonnes de bûches compressées devraient sortir de l'unité de production.