French Cooker
Innovations gustatives

Après 23 ans passés dans la finance, Hervé Carduner lance French Cooker avec Christophe Lalinec, son associé spécialisé dans la création de condiments aux goûts et à la texture différents. Leur leitmotiv : « ne surtout pas faire comme les concurrents  ». Et séduire leur cible multisecteurs : le commerce de détail et la restauration pour commencer, ainsi que la distribution spécialisée, les grossistes et le e-commerce.  

Une rencontre décisive. Lorsqu'un financier qui change d'orientation professionnelle, découvre « le vrai savoir-faire »  d'un fournisseur, à l'occasion d'un projet de rachat d'une entreprise (qui, finalement, ne se réalisera pas), plusieurs scénarios sont envisageables. Pour Hervé Carduner, le premier et Christophe Lalinec, le second, peu d'hésitation : après quelques mois de réflexion commune, « une grosse étude de marché » et surtout l'ambition de se démarquer totalement des autres spécialistes de la fabrication d'assaisonnements et de condiments, ils démarrent l'entreprise.  Après dix mois de recherche et développement, une gamme de 130 produits est lancée. « Il y a une vrai cohérence dans un projet qui se démarque des autres par la complémentarité de ces deux personnalités... la mayonnaise a pris », commente Corinne Fourcade, rapporteur de French Cooker pour le comité Initiative remarquable qui a obtenu un prêt d'honneur pour ses critères remarquables.

Innovations gustatives

Hervé Carduner défend l'aspect innovant du projet : sortir des centaines d'idées de saveurs qui hantent ces deux gourmets/gourmands, et sélectionner celles qui séduiront le commerce de détail et la restauration. La gamme de crème d'ail confit est un succès et la vinaigrette à la framboise et à l'estragon a fait saliver plus d'un gastronome. Première consécration : un an après le lancement de l'entreprise, le « Grand Prix 2014 » Sial (Salon international de l'alimentation) innovation a été attribué pour l'originalité du concept du vinaigre solide en paillettes, 100 % d'origine naturelle – miel, truffe noire... La reconnaissance des professionnels ne s'arrête pas là : la même année, les gammes de crèmes d'ail et de gros sel de Guérande huilé ont obtenu deux labels « Sélection Sial Innovation ».

Très forte identité régionale, une attention environnementale, un  impact social

« Les matières premières locales comme les tomates séchées ou les lavandes sont mises en avant », poursuit Corinne Fourcade. Elle souligne la volonté des codirigeants de se référer sans cesse aux richesses du terroir provençal et de construire l'identité de French Cooker autour de leur région. Ils connaissent les producteurs de matières premières qui leur fournissent les produits naturels et leurs assurent une traçabilité nécessaire. « Nous voulons une qualité constante, donc il faut tout faire soi-même », confirme Hervé Carduner. La mesure de l’impact carbone infléchit les choix d’approvisionnement, d’emballage et aussi de modes de  transports. Avec le développement de l'entreprise, de 4 à 6 emplois seront créés.

A visée nationale et internationale

La variété des produits permet aux co-dirigeants de satisfaire « de la restauration rapide de qualité au chef étoilé, ainsi que les épiceries fines, et les commerces de produits alimentaires premiums ». Aucun amoureux des goûts anciens, nouveaux ou différents ne devrait échapper aux produits secrètement concoctés dans le laboratoire culinaire de French Cooker. Le maillage du territoire français a commencé. Des points de distribution sont en pourparlers dans plusieurs parties du monde, avec des cuisiniers intéressés par tel ou tel produit. D'ailleurs, le vinaigre balsamique blanc se décline en 25 références qui fascinent les gourmets des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne : la culture culinaire du monde anglo-saxon possède en effet cette appétence pour le vinaigre. De quoi offrir de nouvelles perspectives aux deux dirigeants.