Cette ville est un fief de la communauté Sami et on a bien ressenti leur identité culturelle. C’est un réel état d’esprit de ce pays qui est axé sur la convivialité chaleureuse et le bien-être de chacun…. © 2019 – 2020 – Road of S’miles (réalisé avec une multitude de sourires !). N’hésitez donc pas à demander aux gens sur la rue, car les amendes sont salées en Scandinavie. Nous avons aidé un pauvre matelot nommé Emile ayant fait chavirer son petit bateau puis après avoir emprunté le pont du Gran Belt, nous sommes arrivés sur l’Île du Sjaelland. Il faut que l’on se penche dessus avant notre prochain départ ! Sinon, nous n’avons rencontré aucun problème mécanique lors de ce premier voyage… Nous prêterons quand même une attention particulière aux disques de freins ainsi qu’à la courroie de distribution avant notre prochain départ ! Pour la gastronomie, nous avons découvert les « Stroopfwafles » qui sont de délicieuses petites gaufres au miel…, Dans l’ensemble, on s’est plutôt bien senti dans ce petit pays même si nous avons été un peu déçus du manque d’hospitalité envers les voyageurs en véhicules aménagés… Il est interdit de dormir dans son camion en zone sauvage, et la police veille au grain pour que cette règle soit respectée ! Nous souhaitions découvrir l’Europe en fourgon aménagé et il était impératif que nous trouvions nos repères dans ce nouveau mode de vie. Le plus long reste celui que nous avons fait en Scandinavie en partant de France, 6250 km parcourus en 3 semaines avec une vieille 206, un excellent souvenir et […] Quelques locaux mais également des personnes qui comme nous, ont pris la décision de vivre sur les routes à bord de leurs maisons roulantes. Son expérience et sa ténacité n’ont rien laissé au hasard…, On vous passe les détails car ce n’est pas le but de cet article, mais il nous aura fallu près de 3 mois de préparations pour anticiper au mieux ces différents points : itinéraire, budget, lois en vigueur dans les pays traversés, conditions météorologiques, état du camion…, Pour ceux qui pourraient s’y intéresser en vue d’un futur road trip, vous pouvez lire ceci : « Comment bien préparer son road trip en fourgon aménagé ?! Non je n’ai pas le coffre d’un break et je n’ai pas non plus les 7 … Car contrairement à ce que l’on pourrait penser, un fourgon se salit très rapidement ! Petit plus, nous n’avons pas eu de mal à trouver des spots sympathiques pour dormir et faire du camping sauvage. Beaucoup de changements liés aux impératifs d’une vie sédentaire qui disparaissent totalement lorsque l’on voyage. Ce n’est jamais évident de tout quitter pour un tel projet ; cependant, malgré les quelques petits imprévus que nous avons eu sur la route, on peut dire que dans l’ensemble ce voyage a été une révélation ! Les prix pour se restaurer sont légèrement moins onéreux qu’en France mais ce n’est pas vraiment flagrant. On devient psychorigide sur nos dépenses, on se prive et on expose le fait que l’on dépense toujours moins…. Lorsque nous avons pris la décision de changer de vie pour le nomadisme, il était inconcevable pour nous de penser à une vie de solitude sans partage ni ouverture à l’autre…. Comme je vous disais dans le précédent article, la première partie de mon road trip en Californie, je suis partie, l’été dernier, sur les routes californiennes à bord d’une Jeep Patriot dont j’avais fait la location. Nous sommes passés très rapidement sur l’Île de Fyn où l’on a passé une nuit près d’un petit port de pêche proche de Odense. 2018 - Découvrez le tableau "road trip scandinavie" de Mel Small sur Pinterest. Est-ce que le terrain est assez plat pour s’y installer ? Ainsi, nous avons troqué le “métro – boulot – dodo” par une nouvelle routine nomade. De plus, en bonus, les prix des boutiques de prêt-à-porter, des bouteilles d’alcool, des cartouches de cigarettes et du carburant font partie des plus bas d’Europe… De quoi, ramener quelques souvenirs à vos proches ! Notre route vers les hautes Terres du Nord nous a offert divers panoramas ainsi que la possibilité de côtoyer une faune et une flore que l’on ne retrouverait nulle part ailleurs. Et de là, nous avons tous les deux réfléchi à une destination que l’on n’avait jamais faîte et qui nous attirait… Comme une évidence, nous nous sommes très vite mis d’accord sur la Norvège ! C’était un rêve de gamin devenu réalité. Au niveau des petits plaisirs gustatifs, nous avons savouré de délicieux bretzels à plusieurs reprises ; mais nous retiendrons surtout un incroyable Doner kebab que nous avons pris sur la route du retour avant d’arriver au Luxembourg… Un des meilleurs que nous ayons eu la chance de déguster ! A l’état embryonnaire de ce projet, avant même d’avoir trouvé notre maison-roulante, nous nous blottissions l’un contre l’autre tous les soirs et nous regardions un grand nombre de vidéos d’aventuriers-voyageurs tels « Henry the bus de Gregsway », « Les Artisans de demain », « Les Marioles-Trotters », « Mountains and Coconuts »… Leurs péripéties et leurs découvertes nous transportaient et nous aidaient à nous endormir ! Nous avons savouré chaque instant et nous ressortons grandis de celui-ci ! Ce pays est immense et nous l’avons pris pour un énorme terrain de jeu ! Et nous trouvons la destination idéale sur le temps d’un weekend… N’hésitez dons pas à y mettre les pieds ! Maintenant que nous avons dressé un bilan global très positif pour ce premier opus, nous allons revenir avec vous point par point sur celui-ci ! Notre coupleur-séparateur nous a lâché sur les Iles Lofoten…Il a fallu le changer en urgence car nous manquions de lumière sur cette période et nos panneaux solaires ne pouvaient donc pas assurer pleinement nos besoins énergétiques. Et, pour qui quelques-uns, nous avons décidé de marquer l’arrêt pour en découvrir leurs richesses… Un bouillon culturel qui aura su nous rassasier tant par leurs histoires, leur architecture, leur dynamisme ainsi que leur accueil ! On a changé de décors en parcourant le pays des moulins… On y est arrivé par les campagnes de la province du Brabant Septemtrional où l’on s’est accordé une petite pause récréative dans le parc d’attraction Efteling. Notre route s’est poursuivie vers le littoral marécageux de l’ouest, en Zeeland. A notre sens, une rencontre, telle qu’elle soit, sera toujours la plus belle chose que nous pourrons avoir sur notre route ! Vous n’allez donc jamais vraiment dépasser les 70-80km/h, même si la limite vous permettrait 90km/h. Un road trip en Islande, 3 semaines pour découvrir les beautés du pays. ... très impressionnante et très différente des autres tombes vikings qu’on peut voir en Scandinavie. Par contre, ce que je ne savais pas, c’est que c’était aussi accessible! En remontant vers le Nord, nous avons parcouru la Hollande-Méridionale puis Septentrionale. Pour ce qui est de notre couple et des questions qui nous trottaient avant le départ, nous en tirons également un bilan plus que positif ! Conduire dans la zone plutôt sauvage d Wester Ross. 3h drive - 122 Miles - 196 km. J’achète donc les billets d’avion pour un séjour de deux semaines (pour 3 adultes et un ado de seize ans). », S’milers #18 : Laura, une créatrice vadrouilleur haute en couleur ! Sur celle-ci, nous avons pris un grand bol d’air frais face aux falaises de craie de Mons Klint avant de rejoindre la ville portuaire de Roskilde connue pour sa majestueuse cathédrale luthérienne. Ensuite, nous nous sommes rendus sur l’Ile de Öland pour une visite du château en ruine de Borgholms. Nous avions la journée pour nous rendre à l’aéroport de Stockholm donc nous avons fait deux arrêts visites/balades. C’est une destination que nous n’avons pas encore visité mais qui est, bien sûr, sur notre wish-list (comme des dizaines d’autres pays d’ailleurs ! Ça ressemble à la Baie de Somme car cette province a su rester très sauvage… Nous avons eu la chance d’apercevoir des dauphins dans leur milieu naturel à Goes. Puis direction la pointe sud-est où nous nous sommes arrêtés sur le site archéologique, un tantinet mystique, d’Ales Stenar qui semblerait être une horloge solaire et lunaire géante viking. Rechercher . Posez vos questions et parcourez les 3 200 000 messages actuellement en ligne. Bon on arrête les blablas à l’eau-de-rose et on conclut en vous recommandant vivement cette destination qui semble être le paradis des amoureux de grands espaces, de randonnées et de pêche… Cependant, nous vous conseillons de découvrir ce pays en fourgon aménagé car il vous coûtera très cher si vous êtes dans l’obligation de prendre un hébergement ou d’aller au restaurant…. Nous avons eu la chance de prendre un auto-stoppeur japonais nommé Atsu qui souhaitait se rendre à Stockholm. On doit l’admettre, on s’était plutôt bien préparé pour cette première longue virée ! Mais il est pourtant assez facile de craquer pour une pause « Fika » en dégustant un Kannelbullar comme le font les locaux ! Voilà ce que l’on pouvait vous dire sur notre court passage en Allemagne… Nous savons que nous y retournerons très prochainement pour en découvrir un peu plus ! Enfin voilà quoi, on l’a eu notre vie de bohême ! 3 semaines de road trip au sud-est de l’Australie Scroll down to see more content Après notre première étape du tour du monde en Nouvelle-Zélande , c’est parti pour 1 mois de road trip en Australie : 5 jours à Uluru et 3 semaines le long de la côte sud-est à Kangaroo Island, la Great Ocean Road, Fraser Island ou Lady Musgrave Island. Nous nous sommes rejoints vers les Terres Rouges, au sud de ce tout petit pays. ). Nous allons essayer de ne pas trop rentrer dans les détails car nous y avons passé 2 mois et nous sommes allés de découverte en découverte !