Le Real ne peut, durant cette période, que s'imposer une fois en Coupe d'Espagne en 1993 et atteindre une demi-finale de la Coupe de l'UEFA en 1992 au niveau européen[38]. Hormis le sponsor maillot, le Real Madrid a des sponsors tels que : Le 1er avril 2017, le Real Madrid devient le premier club sportif à dépasser les 100 millions de fans sur sa page Facebook officielle[107]. Zinedine Zidane peut avoir le sourire. Le 25 juin 2013, Carlo Ancelotti est officiellement entraîneur du Real pour trois saisons. Florentino Pérez, déjà président entre 2000 et 2006, se présente officieusement puis officiellement comme candidat à la présidence. Le club change de stratégie et décide de faire signer au club des joueurs étrangers de classe mondiale. Vainqueur de la Coupe du Monde : 2014 (Allemagne) Vainqueur du Mondial des Clubs : 2013 (Bayern Munich), 2014, 2016, 2017, 2018 (Real Madrid) Vainq. Son 33e titre de Champion d'Espagne. En Ligue des champions, le Real Madrid finit premier de son groupe avec 6 victoires en 6 matchs. Le tableau suivant présente la liste des capitaines principaux du Real Madrid depuis 1902. Le 14 novembre 2007, le Bernabéu reçoit la qualification de « stade élite », rebaptisée par la suite catégorie 4 UEFA. L'équipe madrilène poursuit d'abord ses succès. Sous la direction de Muñoz, le club poursuit sa domination sur le football espagnol : durant les années 1960, le club remporte huit fois le championnat d'Espagne — et quand il n'y parvient pas, en 1960 et 1966, il remporte Coupe nationale et Coupe d'Europe. Sur son site internet, le Real Madrid a désigné 125 joueurs comme étant des « joueurs de légende »[90]. De plus, les changements réguliers d'entraîneurs depuis le limogeage de Vicente del Bosque en 2003 (que Pérez ne jugeait pas assez à l'image du Real qu'il voulait) n'est pas pour favoriser l'équilibre du club. L'ère des Yéyé débute avec l'arrivée de Miguel Muñoz en tant qu'entraîneur en 1959. Ce surnom provient de la chanson des Beatles She loves you après que plusieurs joueurs de l'équipe avaient posé pour le journal Marca, vêtus de perruques tels les Beatles. D'une autre méthode de travail », Liste des capitaines de 1991 à aujourd'hui, et que les chaussettes fussent noires et bleu sombre dans 1911. LES ... Real Madrid (33) FC Barcelona (29) 2016: FC Barcelona (24) FC Barcelona (28) 2015: FC Barcelona (23) FC Barcelona (27) 2014: Atletico Madrid (10) Real Madrid … En 1965, l'Atlético devint la première équipe à battre le Real Madrid depuis huit ans. Le surnom donné par les journalistes à ces joueurs est la « Quinta del Buitre » (« la bande du vautour » en espagnol)[4], du fait du surnom de leur chef de file, Emilio Butragueño, surnommé le Vautour pour sa capacité à « rôder » dans la surface de réparation pour profiter de la moindre occasion[33],[34]. Le 9 mai 2006, le Stade Alfredo Di Stéfano est inauguré. Le 29 juin 1920, par un décret d'Alphonse XIII, devenu grand amateur de football, le club reçoit le titre de « Real » (royal), comme l'avait obtenu à partir de 1908 plusieurs clubs de football, dont la Real Sociedad de Fútbol de San Sebastián, le Real Club Deportivo Español de Barcelona, le Real Vigo Sporting Club ou le Real Betis Foot-ball Club de Séville[3]. De plus, le Real Madrid dépasse le FC Barcelone (3 titres) et devient le club le plus titré dans cette compétition (4 titres). Ce stade, d'une capacité de 5 000 places, est devenu la résidence du Real Madrid Castilla et a été nommé en l'honneur d'un ancien joueur du Real Madrid, Alfredo Di Stéfano, aussi président d'honneur du club. Fondé en 1902 par Julián Palacios et les frères Juan et Carlos Padrós, le Madrid Football Club se voit adjoindre en 1920 le titre Real (signifiant « royal » en espagnol) par le roi Alphonse XIII et son nom est hispanisé en 1941 pour devenir Real Madrid Club de Fútbol. Il devait rester en poste lors de la Coupe du monde mais la fédération espagnole le destitue de son poste quelques heures avant le début de la compétition[57],[58]. Cette défaite marque un coup d’arrêt pour le Real, en effet, la dernière élimination du club en Ligue des champions datait du 13 mai 2015 face à la Juventus Turin. Avec cette bande, bientôt réduite à quatre à la suite du départ de Pardeza en 1986 mais complétée par des joueurs de grand talent comme le buteur mexicain Hugo Sánchez et les vétérans Juanito, Valdano et Santillana[35], le Real possède l'une des plus belles équipes d'Europe. Depuis octobre 2009, le joueur le plus capé de l'histoire du Real Madrid est Raúl avec 741 matchs officiels joués. Il ne peut néanmoins pas empêcher la perte du titre en Liga pour le Real qui encaisse au passage une lourde défaite lors du Clásico à Bernabéu (2-6) et est une nouvelle fois éliminé en 1/8e de finales de la Ligue des champions face à Liverpool. Le tableau ci-dessous résume les différents budgets prévisionnels du Real Madrid CF saison après saison. Les madrilènes remportent le trophée pour la 2e année consécutive. Pendant la Guerre civile, il s'engage avec les forces nationalistes de Franco, puis retrouve en 1939 ses responsabilités sportives au club. Le Barça, lui, en a mis 252, soit 1,55. Le club possède de nombreux fans et entretient des rivalités de longue date avec certains clubs, notamment le FC Barcelone (les deux clubs s'affrontant lors des fameux El Clásico). Le joueur madrilène ayant remporté le plus de titres de champion d'Espagne est Paco Gento (1953-1971), lauréat à douze reprises. Le 23 novembre 1947, lors d'un match contre l'Atlético de Madrid au Metropolitano, le Real Madrid devint la première équipe espagnole à revêtir un maillot portant des numéros. Par la suite, le club fut sponsorisé par Parmalat et Otaysa avant qu'un contrat de longue durée soit signé avec Teka en 1992. Il s'agit de Florentino Pérez qui a réalisé 4 des 10 transferts les plus onéreux de l'histoire (Cristiano Ronaldo, Bale, Rodríguez, Zidane). Cristiano Ronaldo a terminé la Liga 2014-15 avec 48 buts, un total qui lui a permis de décrocher le trophée de Pichichi. Le résultat est dévoilé le 7 mars 2012. Le bras droit de Santiago Bernabéu Raimundo Saporta déclinant l'offre de prendre sa suite, Luis de Carlos est élu président. Le jeune attaquant Raúl de Tomás rejoint le Benfica Lisbonne pour un montant de 20 millions d'euros. En effet, le Real a aligné une composition d'équipe invalide lors du match aller des 16e de finale face à Cadix CF, le joueur Denis Cheryshev avait reçu un match de suspension à la suite d'une accumulation de cartons jaunes lors de sa saison avec Villarreal CF, il n'avait donc pas l'autorisation de jouer ce match. Puis le Real Madrid s'installa au Estadio Chamartín qui fut inauguré le 17 mai 1923 et pouvait accueillir 22 500 spectateurs : c'est dans ce stade que le Real fêta son premier titre de champion d'Espagne en 1932. En 1943, le Real remporte une victoire 11-1 face au FC Barcelone en demi-finale de la Coupe du Généralissime (renommée ainsi en l'honneur du général Franco), après une défaite 3-0 en Catalogne. Devant son succès populaire, le roi accepte de prolonger le principe du tournoi, rebaptisé Copa del Rey (appelée en français « Coupe du Roi », ou « Coupe d'Espagne »). Le 18 septembre, le Real Madrid bat l'Espanyol Barcelone (0-2) en championnat et enchaîne une 16e victoire consécutive en Liga, Zidane établit un nouveau record dans l'histoire du club. C'est également la première équipe à faire le triplé depuis le Bayern Munich (1974, 1975, 1976). Cependant, le Real Madrid est éliminé à ce niveau de la compétition. Tophée de l'UEFA Champions League, quand un club le garde-t-il à jamais ? L'équipe type des 110 ans du Real Madrid est la suivante : Casillas - Roberto Carlos, Hierro, Sergio Ramos - Redondo, Zidane - Míchel, Puskás - Di Stéfano, Raúl et Cristiano Ronaldo[86]. Le 24 août 1963, lors de la Petite coupe du monde des clubs à Caracas, Di Stéfano est enlevé par des membres du Front national de libération du Venezuela, puis relâché deux jours plus tard devant l'ambassade d'Espagne[26]. le classement européen des clubs de football, Classement par nombres de titres nationaux en Espagne et tous les vainqueurs de la coupe du Roi. Repris en 1913 par la RFEF, la fédération royale espagnole, il devient dès lors le Championnat régional de Madrid, jusqu'en 1931. La première édition a lieu au printemps 1929. Pierre-Marie Descamps et Jacques Hennaux. Trois ans plus tard, des divergences dans le club ont donné lieu à une défection d'où le club est né et a adopté le nom de Madrid Foot-Ball Club en 1901. Plus grand nombre de titres consécutifs en, Plus grand nombre de saisons consécutives : 88 (codétenu avec l', Plus grand nombre de victoires en une saison : 32, soit 84,21 % des matchs (, Plus grand nombre de victoires à l'extérieur en une saison : 16, soit 84,21 % des matchs (, Plus grand nombre de points en une saison : 100 Points (, Plus petit nombre de défaites en une saison : 0 (1932), codétenu avec l', Plus grand nombre de buts marqués en une saison : 121, soit 3,18 par match en moyenne (2011-2012), Plus grand nombre de buts marqués en phase aller : 67, soit 3,53 par match en moyenne (2011-2012). Pourtant, le club est un de ceux qui génèrent le plus de revenus au monde. Cette période infructueuse dure jusqu'au milieu des années 1980, quand une nouvelle génération de joueurs talentueux apparaît, issue du centre de formation. Maillots Domicile Extérieur Neutre Actualités Pour la saison en cours, voir: Saison 2020-2021 du Real Madrid 0 modifier Le Real Madrid Club de Fútbol , plus connu sous le nom de Real Madrid ou simplement Real , est un club professionnel espagnol de football , basé à Madrid . Le 4 janvier 2016, Rafael Benítez est limogé du Real Madrid à la suite de résultats décevants en Liga BBVA. Devancé par le Barça en championnat en 1999, le Real, repris en novembre par Vicente del Bosque, un fidèle du club, remporte une huitième fois la Ligue des champions en 2000, en battant le FC Valence (3-0) lors de la première finale de la compétition opposant deux clubs du même pays[40],[41]. Paco Gento est président d'honneur du club. Vous consultez actuellement la page : Statistique Barcelone - Real Madrid Statistiques des matchs de Barcelone et Real Madrid: afin de vous aider à parier nous affichons les derniers scores et les stats entre FC Barcelona et Real Madrid Club de Fútbol.Les cotes du match Barça - El Madrid sont aussi disponibles selon le contexte. Le palmarès du Trophée Gol Televisión s'établit comme suit. Après cette période, le club déménagea pour un an au Campo de Ciudad Linea, un petit terrain d'une capacité de 8 000 spectateurs. Une polémique éclate sur le rôle du directeur de la police, qui serait venu menacer les joueurs de Barcelone avant le match[7]. La très décevante saison 1976-1977 est rattrapée dès l'année suivante par un nouveau titre de champion - le 18e du club. En fin de saison, le club remporte la Liga, vingt-et-un ans après le dernier titre. Les noms qui apparaissent en gras indiquent les joueurs qui évoluent actuellement en équipe première. Les catalans, en grande difficulté cette saison-là, ont d'ailleurs subi l'humiliation du Pasillo (haie d'honneur des joueurs blaugrana pour saluer le nouveau champion madrilène) et ont été corrigés 4-1 à Bernabéu. Le Real Madrid entretient des rivalités de longue date avec certains clubs, notamment le FC Barcelone (la confrontation entre les deux clubs, surnommée El Clásico, est l'une des plus célèbres de l'histoire du football) et avec l'autre grand club de la capitale espagnole l'Atlético de Madrid dans le derby madrilène. Les onze premiers trophées sont répartis entre trois clubs de la façon suivante : Real Madrid, propriétaire de cinq trophées de la Liga, du troisième au septième (1953-1961, 1961-1964, 1964-1969, 1969-1979 et 1979-1988). Le Real Madrid s'impose au sommet du football européen au milieu des années 1950, sous la présidence de Santiago Bernabéu, en remportant notamment les cinq premières éditions de la Coupe d'Europe des clubs champions. Vainqueur de la C1 : 2014, 2016, 2017, 2018 (Real Madrid) Vainqueur du Trophée des champions : 2006, 2007 (Lyon) Vainq. Recruté en 1930 pour une somme très importante, il est alors une icône du football espagnol des années 1920 et 1930, au point de donner en 1959 son nom au trophée du meilleur gardien du championnat[6]. La fédération espagnole donne finalement son agrément le 23 novembre 1928 pour lancer une Primera División réunissant les dix meilleures équipes espagnoles, parmi lesquelles l'Athletic Bilbao, le FC Barcelone (respectivement vainqueurs de neuf et huit Coupes du Roi), l'Atlético de Madrid et le Real Madrid[4]. La rivalité se porta par la suite à l'échelon européen lorsque les deux clubs se rencontrèrent en demi-finale de la Coupe d'Europe 1959 : le Real s'imposa 2-1 au Bernabéu mais l'Atlético gagna 1-0 au Metropolitano. Malgré le départ de Capello, remplacé par Jupp Heynckes, le Real met fin l'année suivante à 32 ans de disette dans la « grande » Coupe d'Europe, devenue « Ligue des champions » en 1992, en battant la Juventus en finale (1-0)[39]. Gonzalo Higuaín et Cristiano Ronaldo deviennent d'ailleurs, à égalité, la paire d'attaquants la plus prolifique de l'histoire de la Liga (53 buts à eux deux, soit autant que le duo Eto'o-Messi la saison précédente). actualite Real Madrid: Zinedine Zidane, c'est un trophée tous les 13 matchs FOOTBALL.