La couronne est remplacée par une bande sombre en travers de l'écusson, symbolisant la Castille. Ça va être compliqué, mais on va se battre jusqu'à la fin", a-t-il promis à ses supporters. Relégable après vingt journées, le Real doit son maintien au recrutement de l'Anglais Michael Keeping pendant l'hiver, qui importe au club la fameuse formation « WM » en vogue à l'époque. L'Atlético complète le podium avec 10 titres. Pourtant il dépense 840 millions de francs pour se renforcer, dont la moitié pour débaucher la vedette du FC Barcelone, Luís Figo[43], alors considéré comme le meilleur joueur d'Europe[44], avec l'objectif de rentabiliser ces recrutements par l'augmentation des recettes du club. Le 11 mars, au lendemain de la victoire du Real Madrid contre le Real Valladolid (1-4), le club annonce que Santiago Solari est destitué de son poste d’entraîneur de l’équipe première suite à une semaine catastrophique et 3 matchs perdus consécutivement à domicile, une semaine qui aura fait perdre les 3 titres au Real. Le directeur des relations institutionnelles est Emilio Butragueño. À la suite de la défaite des républicains et de la victoire de Francisco Franco, le club retrouve le titre de Real ainsi que son ancien blason. En 1965, l'Atlético devint la première équipe à battre le Real Madrid depuis huit ans. Finaliste : 1903, 1916, 1918, 1924, 1929, 1930, 1933, 1940, 1943, 1958, 1960, 1961, 1968, 1979, 1983, 1990, 1992. La saison 2011-2012 commence par la Supercoupe d'Espagne contre le FC Barcelone. La première édition a lieu au printemps 1929. Les années 1970 sont également excellentes au niveau national, puisque le Real Madrid conquiert la Liga cinq nouvelles fois, ainsi que la Coupe nationale à trois reprises — que ce soit encore sous la direction de Miguel Muñoz, qui quitte le Real en 1974 après seize saisons sur le banc, le Yougoslave Miljan Miljanić puis Luis Molowny, grand joueur du Real du début des années 1950. Dans la colonne « Europe » sont inclus tous les matchs disputés en compétitions UEFA. Muñoz, entraîneur le plus titré du club (14 titres). L'équipe remporte la 11e Ligue des Champions de l'histoire du club sur le score de 1-1 (5-3 t.a.b). Result 78-59. Actuellement, il s'agit de Fly Emirates. Le Real Madrid atteint la finale de la Coupe du Roi en 1924 mais s'incline face au Real Unión de Irun (0-1). Axel Allag, publié le lundi 20 juillet 2020 à 17h46 Le portier du Real Madrid, Thibaut Courtois, a remporté le trophée Zamora pour la saison 2019-2020 de Liga. De ce fait, bien avant l’ouverture officielle du mercato en Espagne, le Real enregistre plusieurs recrues estivales comme Eden Hazard, l’attaquant de Chelsea (100 millions d’euros), Luka Jović à l’Eintracht Francfort pour 60 millions d’euros, le jeune brésilien Rodrygo acheté à Santos contre 45 millions d’euros. Le voisin le plus proche du Real Madrid est l'Atlético de Madrid ce qui engendre là aussi une certaine rivalité entre les supporters des deux clubs. Di Stéfano, meilleur buteur avec 29 buts, est avec le jeune Gento, autre recrue, le grand artisan de ce succès. L'entraîneur italien remet le Real sur les bons rails en permettant au club de remporter la Liga à égalité de points mais avec une meilleure différence de but particulière face au FC Barcelone. En effet, par un décret du roi Alphonse XIII du 29 juin 1920, le club reçoit l'onction royale et il est alors rebaptisé Real Madrid Club de Fútbol. Le Real rencontre de nouveau le FC Barcelone, au stade des quarts de finale de la Coupe du Roi. Finalement, le Real Madrid finit la saison en battant plusieurs records en championnat, comme notamment le nombre total de points, s'élevant à 100, le nombre de victoires, s'élevant à 32 en 38 matchs, le nombre de victoires à l'extérieur, s'élevant à 16 en 19 matchs, ainsi que le plus grand nombre de buts inscrits, s'élevant à 121. À domicile, le club évolue habituellement tout en blanc, ce qui lui vaut le surnom de los Blancos (« les blancs »). Ce n'est pas la première fois pour l'attaquant du Real Madrid, qui avait été contrôlé au volant d'une Audi à 214 km/h sur une portion d'autoroute limitée à 100 km/h le 3 février 2013 ce qui lui avait valu une suspension de permis de huit mois et 36 000 euros d'amende. Le Real Madrid entretient des rivalités de longue date avec certains clubs, notamment le FC Barcelone (la confrontation entre les deux clubs, surnommée El Clásico, est l'une des plus célèbres de l'histoire du football) et avec l'autre grand club de la capitale espagnole l'Atlético de Madrid dans le derby madrilène. Les Madrilènes accèdent de nouveau à la finale de la Coupe d'Europe en 1964, où ils affrontent le fameux Catenaccio de l'Inter Milan d'Helenio Herrera. Et pour cela, elle a besoin d'un autre discours. Le 4 septembre 1960, le Real remporte la première édition de la Coupe intercontinentale, un trophée proposé par Bernabéu, en écrasant à Madrid Peñarol, vainqueur de la Copa Libertadores, sur le score de cinq buts à un[1],[23]. En 1957-1958, le Real Madrid fait signer un autre grand joueur, le défenseur central uruguayen José Santamaría. Le sponsor maillot du club qui est utilisé depuis 2013 est Fly Emirates. Le tableau suivant présente la liste des capitaines principaux du Real Madrid depuis 1902. Le 9 août, lors du premier match officiel de la saison 2016-2017, le Real Madrid est confronté au FC Séville pour la Supercoupe de l'UEFA 2016. Faute d'autre candidat, Pérez est officiellement nommé président du Real Madrid le 1er juin 2009. Pour moi c'est clair, la réussite de l'équipe, on la doit à Zidane et à l'excellent travail qu'il réalise", confiait à son sujet Ronaldo en juin dernier dans une interview accordée au site de l'UEFA. Zinédine Zidane bat donc le record de Leo Beenhakker établit lors de la saison 1988/1989 qui était de 34 matchs sans défaite[48]. Malgré un manque de régularité, cette équipe est alors considérée comme la plus forte du monde : la qualité individuelle de chacun des joueurs est époustouflante et les supporters se régalent du spectacle proposé. Caroline Fourest : Lettre à propos de malentendus empoisonnés sur la ... VIDÉO. Le mercato estival est de nouveau chargé pour le club madrilène : ils réalisent leur premier achat de l'été dès le 3 juin en recrutant le jeune Daniel Carvajal, ancien joueur du Real Madrid Castilla, en provenance du Bayer Leverkusen pour la somme de 6,5 millions d'euros. D'une autre méthode de travail », explique-t-il[56]. Une statistique hallucinante qui lui permet de se hisser au deuxième rang des techniciens les plus sacrés de l'histoire du Real à égalité avec ses prédécesseurs Luis Molowny et Vicente Del Bosque. Arrivé sur le banc du Real Madrid en janvier 2016, l'entraîneur français a décroché mercredi son septième titre avec les Merengue en remportant la Supercoupe d'Espagne aux dépens du FC Barcelone. Entre 1961 et 1989, lorsque le Real dominait la Liga, seul l'Atlético offrait une certaine opposition puisqu'il remporta la Liga en 1966, 1970, 1973 et 1977. de la Supercoupe d'Europe : … Le 27 février, le Real perd le derby de Madrid face à l'Atlético (1-0) et anéantit pratiquement toutes ses chances de remporter la Liga 2015-16 en ayant 12 points de retard sur le FC Barcelone, premier du championnat. Cette équipe acquiert alors le surnom de « Galactiques »[1]. Malgré ces dépenses, le Real Madrid termine la saison 2009-2010 sans gagner aucun titre et offre deux visages bien différents. Le second changement n'intervient qu'en 1920 sous la présidence de Pedro Parages. Cependant, le Real Madrid est éliminé à ce niveau de la compétition. En 1983, malgré le retour de l'idole Alfredo Di Stéfano sur le banc, le Real termine 2e du championnat et s'incline en finale de la Copa et de la Coupe des coupes face aux Écossais d'Aberdeen. Finalement, le 2 mai 2012, à la suite de la victoire 3 buts à 0 contre l'Athletic Bilbao, le Real Madrid gagne officiellement son 32e titre en championnat d'Espagne. Le club détient également à ce titre et de façon permanente le véritable trophée de la Coupe des clubs champions[79]. Le Real Madrid est autorisé à porter l'écusson des vainqueurs multiples (Multiple-winner badge) sur son maillot pour les matches de Ligue des champions, l'ayant remportée à plus de cinq reprises. Il est le seul des cinq de la Quinta del Buitre à accomplir ce qu'ils n'avaient pu réussir ensemble : remporter la « grande » Coupe d'Europe[4]. Paco Gento est président d'honneur du club. Il reste d'abord non officiel, bien qu'il soit qualificatif pour la Coupe du Roi. Le club remporte le championnat 18 fois, en 1904, 1905, 1906, 1907, 1908, 1913, 1916, 1917, 1918, 1920, 1922, 1923, 1924, 1926, 1927, 1929, 1930 et 1931[2]. Le tableau ci-dessous résume les différents budgets prévisionnels du Real Madrid CF saison après saison. En décembre, le club remporte la Coupe intercontinentale 1998 face aux Brésiliens de Vasco da Gama. Le livre éco de la semaine en VO : La décroissance, seule issue, Pierre Assouline : La tintinosphère en ébullition. Le 10 décembre, le Real bat le Deportivo La Corogne lors de la 15e journée de la Liga (3-2) grâce à Sergio Ramos, encore buteur dans le temps additionnel. Les Madrilènes remportent la Coupe d'Espagne de football 2010-2011 en battant le rival barcelonais sur le score de 1 à 0 après prolongation, sur un but de Cristiano Ronaldo : premier titre après une saison vierge (le dernier titre était la Supercoupe d'Espagne 2008). Ces accusations n'ont pas été formellement prouvées et le résultat n'a pas été remis en cause[9]. Pour symboliser ce changement, le dessin de la couronne d'Alphonse XIII est ajouté au sommet de l'écusson. Depuis sa création[84], le Real Madrid a appartenu et a été géré uniquement par ses membres appelés socios, au contraire de la plupart des clubs européens. S'il a effectivement la chance de pouvoir compter dans ses rangs des joueurs du calibre de Cristiano Ronaldo, Luka Modric ou Sergio Ramos, le Marseillais peut se féliciter d'avoir réussi à unir un vestiaire aux egos surdimensionnés, à faire du Brésilien Casemiro l'un des meilleurs récupérateurs d'Europe et à faire accepter à Ronaldo qu'il devait parfois rester sur le banc lors de certaines rencontres pour être plus tranchant lors des matchs décisifs. Le 15 janvier, le Real affronte une nouvelle fois le FC Séville, cette fois ci c'est lors de la 18e journée du championnat d'Espagne. Bernabéu passe plusieurs mois à contacter d'anciens joueurs et membres du club pour l'aider à reconstruire le club. Un nouveau stade fut construit et inauguré le 14 décembre 1947 : c'est le Stade Santiago Bernabéu tel qu'il est connu de nos jours, même s'il ne fut appelé par ce nom qu'à partir de 1955. En 1897, un groupe de jeunes de l'Institución Libre de Enseñanza, issus majoritairement des universités d'Oxford et de Cambridge, fonde le premier club exclusif de football de Madrid, le (Societè) Sky Football. En 2001, ce contrat prit fin et le club utilisa pour une saison le logo Realmadrid.com afin de promouvoir son site web. En avril 1960, l'ancien capitaine Miguel Muñoz, tout frais retraité, prend place sur le banc. Le 16 août, le Real Madrid remporte la Supercoupe d'Espagne face au FC Barcelone en ayant gagné 3-1 au Camp Nou au match aller et 2-0 au match retour au Santiago Bernabéu. Le 2e exercice est cruel : les Madrilènes perdent le championnat à la dernière minute et sont battus en finale de la Coupe d'Europe, la première du club depuis 1966, par les Anglais de Liverpool (1-0)[30],[31]. À l'occasion des 110 ans du club, le site internet du journal Marca organise un vote auprès de ses internautes pour désigner le onze idéal des joueurs du Real Madrid de 1902 à 2012[85]. Le 13 novembre il est officiellement confirmé en tant qu'entraîneur pour 3 saisons, jusqu'en juin 2021[62],[63]. Quant au nombre de buts marqués, les deux équipes sont là aussi très proches : 301 pour le Real Madrid, contre … Si ces deux titres ne sont pas les deux plus prestigieux glanés par Zidane depuis sa prise de fonction, ils façonnent encore un peu plus sa légende. Renforcés avec des joueurs reconnus, comme Roberto Carlos, Predrag Mijatović, Davor Šuker et Clarence Seedorf, les Madrilènes remportent la Liga en 1997. Le Real remporte également la Coupe du Roi en s'imposant 2-1 en finale face au FC Barcelone grâce notamment à un but de Gareth Bale.Cependant, en Liga, le Real termine à la 3e place à seulement trois points de l'Atlético Madrid, champion, et à égalité avec le FC Barcelone. Le premier Clasico du championnat a eu lieu au Stade Santiago Bernabéu et, malgré l'inscription du but le plus rapide d'un Clásico par Karim Benzema en moins d'une minute de jeu, le Real Madrid perd 3 buts à 1. Il ne peut néanmoins pas empêcher la perte du titre en Liga pour le Real qui encaisse au passage une lourde défaite lors du Clásico à Bernabéu (2-6) et est une nouvelle fois éliminé en 1/8e de finales de la Ligue des champions face à Liverpool. Repris en 1913 par la RFEF, la fédération royale espagnole, il devient dès lors le Championnat régional de Madrid, jusqu'en 1931. Au mercato estival 2010, Mourinho exige des recrues mais beaucoup moins coûteuses que l'été précédent. Après les victoires en 2016 et 2017, le Real Madrid réalise un triplé historique et devient le premier club de l'histoire à remporter 3 fois consécutivement la Coupe du monde des clubs. Les idées de Pérez n'ont pas grandement évolué en trois ans puisqu'il promet toujours l'achat de grands joueurs de renommée internationale pour redorer le blason du club et proposer un jeu offensif et spectaculaire qui plaira aux socios. Par ailleurs, Paco Gento a remporté la Ligue des champions à six reprises. Les madrilènes remportent le trophée pour la 2e année consécutive. En 2020, le Real Madrid détient notamment le record du nombre de titres en Liga (34 titres), en Ligue des champions (13 titres) et en Coupe du monde des clubs (4 titres). Bernabéu est lié de longue date avec le club madrilène : il a intégré le club en 1909, a joué en équipe première, dont il est devenu capitaine, jusqu'en 1927 (pour un bilan de 689 matchs et plus de 340 buts), avant d'intégrer l'équipe technique. Le 31 mai 2018, Zinédine Zidane tient une conférence surprise à Madrid, aux côtés du président du Real Florentino Pérez pour annoncer sa décision de quitter son poste d'entraîneur du club. Le championnat commence ensuite par une large victoire contre le Real Saragosse 6 buts à 0, ce qui permet au Real Madrid de prendre d'entrée la première place au classement. Le nouveau Florentino Pérez fait face à une situation financière catastrophique : la dette du club atteint 1,8 milliard de francs, dont de nombreuses créances immédiates, au point de faire craindre pour l'avenir du club. Replica of Real Madrid's ninth Basketball EuroLeague won on 17-05-2015 at the Palacio de Deportes against Olympiakos. Le 2 mai 1962 à Amsterdam, le Real retrouve en finale de la Coupe d'Europe le Benfica d'Eusébio. Dans la colonne « Europe » sont inclus tous les titres remportés dans les compétitions UEFA. Les deux équipes se rencontrèrent à nouveau en Coupe d'Europe lors de la Ligue des champions 2001-2002 où le Real Madrid, futur vainqueur, remporta un duel qui fut qualifié par les médias espagnols de « match du siècle ». "On termine un cycle et maintenant on en rouvre un, avec quatre trophées en jeu", a-t-il confié mercredi, faisant référence au championnat, à la Coupe du Roi, au Mondial des clubs et à la Ligue des champions. Cependant le président Antonio Santos Peralba est incité par les autorités à démissionner, comme son alter ego barcelonais[10]. Mais également d'autres grands joueurs évoluant en Europe comme Iker Casillas (FC Porto), Diego López (AC Milan), Juan Mata (Manchester United), Juanfran (Atlético Madrid), Esteban Granero (Real Sociedad), Álvaro Negredo (FC Valence), Roberto Soldado (Tottenham Hotspur), Javi García (Zénith Saint-Pétersbourg), Daniel Opare (Standard de Liège)… L’équipe d'Espagne championne d'Europe 2008 comportait 5 joueurs issus de la Fabrica contre 3 lorsqu’elle a remporté la coupe du monde 2010 puis 4 lorsqu’elle est championne d'Europe 2012. Le match aller s'est déroulé le 14 août 2011 au Stade Santiago Bernabéu et s'est soldé par un match nul 2 buts partout. Il démissionne à l'issue de la saison suivante, qui s'avère beaucoup plus difficile[32], même si finalement l'équipe remporte une nouvelle fois la Coupe d'Espagne. Une polémique éclate sur le rôle du directeur de la police, qui serait venu menacer les joueurs de Barcelone avant le match[7]. Il y a aussi plusieurs vice présidents : le 1er est Fernando Fernández Tapias, le 2e Eduardo Fernández De Blas, et le 3e Pedro López Jiménez. Ce n'est pas facile, car tous les joueurs veulent jouer un maximum de matchs. Avec celui du Portugais, l'équipe blanche en a désormais décoché 27. Le Real finit par se qualifier pour la finale à San Siro face à son voisin madrilène l'Atletico. Ce surnom provient de la chanson des Beatles She loves you après que plusieurs joueurs de l'équipe avaient posé pour le journal Marca, vêtus de perruques tels les Beatles. Cristiano Ronaldo a terminé la Liga 2014-15 avec 48 buts, un total qui lui a permis de décrocher le trophée de Pichichi. Face à un Barça orphelin de Neymar, un Atlético qui n'a pas pu se renforcer pour cause d'interdiction de recrutement et un FC Séville en pleine reconstruction après s'être séparé de son coach Jorge Sampaoli, le Real semble avoir une longueur d'avance sur ses concurrents nationaux. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Les autres candidats qui s'étaient présentés face à lui se retirent peu à peu, faute de moyens financiers ou prévoyant une large victoire de Pérez, largement soutenu. Le Real poursuit sa remontée à la suite de l'arrivée de Lorenzo Sanz à la présidence en 1995, qui attire en 1996 l'entraîneur vedette du Milan AC Fabio Capello. L'équipe type des 110 ans du Real Madrid est la suivante : Casillas - Roberto Carlos, Hierro, Sergio Ramos - Redondo, Zidane - Míchel, Puskás - Di Stéfano, Raúl et Cristiano Ronaldo[86]. L'entraîneur Bernd Schuster, défaitiste avant le premier Clásico de la saison, est limogé et remplacé par l'espagnol Juande Ramos qui avait permis au FC Séville de remporter 2 Coupes de l'UEFA consécutives. Il s'agit déjà du deuxième trophée soulevé par le Real cette saison après la Supercoupe d'Europe, gagnée dix jours plus tôt face à Manchester United. Afin de ménager les sensibilités des partenaires et de la clientèle locale de confession musulmane, le club espagnol a alors choisi de supprimer la croix, symbole catholique, qui figure au sommet de la couronne surmontant l'écusson. Puis ils conservent leur titre l'année suivante. En effet, après en avoir été le finaliste malheureux en 1962 et 1964, le Real remporte pour la 6e fois la Coupe des clubs champions européens en 1966, en battant en finale le Partizan Belgrade[28]. Au début des années 1940, l'équipement fut de nouveau changé pour ajouter des boutons au maillot ainsi que le blason du club sur la gauche de la poitrine (il y figure toujours aujourd'hui). Comme il l'a fait mercredi, Zidane loue toujours la qualité de son effectif pour expliquer sa réussite. Le 27 février 2019, le Real Madrid est éliminé en 1/2 finale de la Coupe du Roi par le FC Barcelone. Le 24 août 1963, lors de la Petite coupe du monde des clubs à Caracas, Di Stéfano est enlevé par des membres du Front national de libération du Venezuela, puis relâché deux jours plus tard devant l'ambassade d'Espagne[26]. Le Bernabéu a accueilli la finale de l'Euro 1964, de la Coupe du monde 1982, de la Coupe des clubs champions 1956-1957, 1968-1969, 1979-1980 et la finale de la Ligue des champions 2009-2010. Il est souvent appelé à cette époque Trofeo Mancomunados. Le FC Barcelone, qui a remplacé Frank Rijkaard par Pep Guardiola durant l'intersaison, est revenu à son meilleur niveau. Depuis les débuts du football en Espagne, le Real Madrid et le FC Barcelone ont respectivement été considérés comme le représentant de l'État Espagnol et de la Catalogne, d'autant plus que les deux villes ont culturellement évolué dans des directions différentes[108]. Pendant la Guerre civile, il s'engage avec les forces nationalistes de Franco, puis retrouve en 1939 ses responsabilités sportives au club.