Ki Wa Oo
Une crèche qui participe à la redynamisation d'un territoire

Alors chargée de clientèle chez Conforama, Cécile Lacaille éprouve des difficultés à assurer la garde de ses quatre enfants. Habitant dans un village rural des Hauts-de-France, l’offre en matière de garde d’enfants est particulièrement limitée. La ville où elle vit comme les communes des alentours ne comptent aucune structure d’accueil, ce qui ne favorise pas le maintien d’une population active. Elle décide, en 2010, de reprendre une formation sur l’entrepreneuriat en vue d’ouvrir une crèche qui répondrait aux besoins de son territoire.

Impliquée dans la redynamisation de son territoire

Mme Lacaille est parvenue à fédérer les différentes communes des alentours autour de son projet. Aujourd’hui, sa crèche est implantée à Villereau et a une capacité de 24 places afin de pouvoir apporter une solution de garde à un tarif abordable aux parents de six autres communes. « Plus de quarante familles se sont positionnées pour septembre 2017 » se félicite Mme Lacaille. Avec neuf emplois créés dès le démarrage de son entreprise, et onze envisagés dès la troisième année, Cécile Lacaille contribue à diminuer le chômage qui touche son territoire.

Un fort engagement environnemental

Le bâtiment qui abrite la crèche a été construit dans le respect des normes BBC (Bâtiment Basse Consommation) et a donc un impact environnemental très limité. Ses exigences environnementales s’appliquent également dans le choix des fournisseurs avec qui elle travaille. Elle s’assure avant toute chose que ces derniers partagent bien les mêmes valeurs qu’elle et travaillent dans le respect de l’environnement. Elle privilégie, à titre d’exemple, des produits issus de l’agriculture biologique et raisonnée dans l’élaboration des repas qu’elle propose aux enfants et s’attache à les éveiller sur l’importance de consommer des aliments sains et de qualités. Même le mobilier et les jeux pour enfants ont été réalisés en bois, par des artisans locaux.