Une conférence-débat autour du thème « Encourager les entrepreneurs responsables, créateurs d’emplois durables et d'innovation sur les territoires » a été organisée le 9 février 2017 à Paris, dans les Salons de l’Hôtel des Arts et Métiers, en présence de Pierre Moscovici, Commissaire européen aux affaires économiques et financières, à la fiscalité et à l’Union douanière, d’Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque Européenne d'Investissement (BEI), et de Louis Schweitzer, président d’Initiative France. Cet évènement a notamment permis la signature d’une convention garantissant les prêts d’honneur Initiative remarquable, dans le cadre du programme de l’Union européenne pour l’emploi et l’innovation sociale (EaSI).

Le microfinancement des TPE au cœur de l’accord

S’inscrivant dans la continuité du partenariat signé en 2014 pour soutenir l’attribution des prêts d’honneurs Initiative remarquable, cette nouvelle garantie témoigne de la confiance renouvelée de la Banque européenne d’investissement et de la Commission européenne dans les missions d’Initiative France pour favoriser et développement des TPE  françaises.
L’ambition affichée est de pouvoir stimuler la croissance économique en Europe, « améliorer la disponibilité et l’accessibilité des financements pour les microentreprises qui représentent un réservoir de croissance et d’emplois encore trop peu exploité » comme l’a souligné Pierre Moscovici, Commissaire européen aux affaires économiques et financières, à la fiscalité et à l’Union douanière.  Il s’agit en outre de la première opération bénéficiant de l’appui du Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI), clef de voûte du plan d’investissement pour l’Europe ou « plan Juncker ».

Extension aux quartiers et aux étudiants
En plus de garantir les prêts d’honneur remarquable dédiés aux entrepreneurs plaçant la solidarité et la responsabilité au cœur de la réussite de leur entreprise, cette convention élargit le champ de la garantie aux créateurs d’entreprises issus des quartiers prioritaires de la ville ou souhaitant y entreprendre, mais également aux étudiants entrepreneurs.
« C’est une excellente nouvelle pour l’accès au financement des microentreprises et des TPE, mais également pour l’emploi et la cohésion sociale » a ajouté Ambroise Fayolle, se montrant particulièrement sensible au prêt d’honneur, « spécificité française » qui pourrait être décliné au niveau européen.

Des objectifs remarquables
« Depuis son lancement en 2014, le prêt d’honneur Initiative remarquable a permis à 299 entrepreneurs d’obtenir 7,4 millions d’euros de prêts d’honneur permettant la création de près de  1 200 emplois » s’est enfin félicité Louis Schweitzer, Président d’initiative France non sans rappeler « son ambition de soutenir 200 entreprises remarquables tous les ans ».
Le prêt d’honneur Initiative Remarquable vise à soutenir des entrepreneurs engagés dans une démarche responsable et innovante, soucieux du dynamisme économique local, respectueux de l’environnement et créateurs d’emplois. Sans intérêts ni garantie personnelle, ce prêt d’honneur complète ceux accordés par les plateformes du réseau Initiative aux porteurs de projets.