L’expérience en Junior-Entreprise permet de développer des compétences uniques et de développer son expérience professionnelle. Désormais, il sera possible de valoriser son aventure en Junior-Entreprise grâce au Certificat Junior-Entrepreneur, reconnu par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et par les professionnels du recrutement.

La CNJE, PEPITE France et la FNEGE lancent ce mois-ci, en partenariat avec le MENESR, le certificat Junior-Entrepreneur. Le but de cette initiative est de certifier les compétences développées par les étudiants au cours de leur expérience associative en Junior-Entreprises.

Les Junior-Entreprises sont des associations étudiantes implantées dans les établissements d’enseignement supérieur : grandes écoles et universités. Leur particularité ? Elles fonctionnent comme de petites entreprises, sur le modèle de cabinets de conseil ou de bureaux d’études. Bien qu’elles aient une activité économique, leur but, non lucratif, est avant tout de booster l’employabilité des étudiants. A cet effet, elles réalisent des études pour le compte de réels clients. C’est sur ces études qu’elles font intervenir des étudiants de leur établissement. Ces derniers, véritables junior consultants, mettent alors en pratique les enseignements théoriques qu’ils reçoivent. Elles permettent chaque année à 17 600 étudiants de travailler sur 2 200 vraies problématiques d’entreprises, tout en étant rémunérés.

A l’occasion du congrès national d’été des Junior-Entreprises, le certificat sera déployé auprès de 1 200 étudiants. Le test prend la forme d’un QCM à temps limité et évalue les savoirs et savoir-faire des étudiants sur la base d’un référentiel professionnel co-construit avec l’Association nationale des Directeurs des Ressources Humaines (ANDRH) et Skilvioo, qui met à disposition des J.E. son logiciel de gestion des compétences.

Pour plus d'informations, cliquez ici