Mais, même en cas de désaccord avec les mesures, 94% des personnes interrogées déclarent qu'elles respecteraient l'instauration d'un couvre-feu national à 18 heures, et 92% respecteraient un troisième confinement national. Par ailleurs, 61% des personnes interrogées estiment qu'il n'y a "pas assez de contrôles" du respect des mesures actuellement en place. SONDAGE BFMTV - 1 Français sur 4 déclare sortir davantage que lors du 1er confinement 06/11/2020 Hauts-de-Seine : des policiers pris à partie par une vingtaine de personnes À l'heure actuelle, un couvre-feu à 20 heures est la règle dans l'Hexagone, avec un abaissement à 18 heures pour certains départements en proie à une plus grande tension virale. Des forces de l'ordre en train de contrôler un individu en scooter à Paris au premier jour du confinement au moins de mars 2020 - Joël Saget - AGP. Tous droits réservés. Une passante devant un magasin fermé à cause du confinement, dans le, quartier Saint-Michel à Paris, le 3 novembre 2020, Sondage Elabe pour BFMTV du 13 janvier 2021. Selon notre dernière enquête "L'opinion en direct" réalisée par Elabe et publiée ce mercredi, 55% des Français désirent un confinement "dur", calqué sur le modèle du premier. SONDAGE BFMTV - 61% des Français sont opposés à un confinement comme celui de novembre. La propagation du coronavirus inquiète de plus en plus les Français. Là où les aînés se disent favorables à un confinement "souple" (60% chez les plus de 65 ans), les jeunes le sont vis-à-vis d'un confinement "dur" (58 à 61% chez les 18-49 ans). Jour de vote aux États-Unis. Ce n'est pas une autoroute, mais c'est un chemin réel", a illustré le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal dimanche sur BFMTV. Cet assentiment au confinement strict a progressé de 7 points en une semaine. 62% des Français supporteraient un troisième confinement selon un sondage BFMTV D'après une enquête Elabe, 62% des Français sondés disent qu'ils supporteraient un troisième confinement. Ils se disaient prêts à le suivre même s'il quittait le Parti républicain. Un sondage Elabe réalisé pour BFMTV révèle qu'ils sont désormais plus de 8 sur 10 à se dire "inquiets". Reste à savoir s'il s'agirait plutôt d'un dispositif semblable à celui mis en place au printemps dernier ou plutôt à celui, moins sévère, de l'automne. 0:0 Comments Selon un sondage Elabe pour BFMTV, 52% des personnes interrogées sont défavorables à la mise en place d'un confinement strict, semblable à celui du mois de mars 2020. SONDAGE BFMTV - Seulement 67% des Français approuvent le reconfinement 30/10/2020. Parmi les personnes interrogées, 83% estiment que cette mesure sera prise dans les prochaines semaines. ... Les Français sont majoritairement contre un confinement à l'échelle nationale et opposés au couvre-feu, selon notre dernier sondage "L'opinion en direct" réalisé par le cabinet Elabe et publié ce mardi. Site édité par NextInteractive. L'opinion apparaît plus divisée sur des mesures uniformes au plan national: 52% des personnes se montrent favorables à un nouveau confinement, 47% à un couvre-feu national et 44% favorables à un couvre-feu à 18 heures la semaine et à un confinement le week-end. "Il y a un chemin pour éviter le confinement. EN DIRECT - Covid-19: Olivier Véran évoque un possible pic épidémique en France d'ici 7 à 10 jours, © Copyright 2006-2021 BFMTV.com. Selon une enquête Elabe réalisée pour BFMTV, une large majorité des Français estime qu'un troisième confinement sera décidé au cours des prochaines semaines. Quant aux autres mesures annoncées par le Premier ministre, les Français approuvent surtout le renforcement du télétravail pour ceux qui peuvent le faire (86% le jugent "efficace") et la fermeture des frontières françaises aux pays extérieurs à l'Union européenne (82%). SONDAGE BFMTV - 65% des Français opposés à un couvre-feu à 18h la semaine et un confinement le week-end 03/03/2021. Ils sont 20% … Enfin, si un troisième confinement n'a pas été décrété la semaine dernière, 83% des Français se disent convaincus qu'il aura lieu dans les prochaines semaines. Selon une enquête Elabe réalisée pour BFMTV, une large majorité des Français estime qu'un troisième confinement sera décidé au cours des prochaines semaines. Des forces de l'ordre en train de contrôler un individu en scooter à Paris au premier jour du confinement au moins de mars 2020, Davantage de Français semblent souhaiter un confinement "dur" que "souple" © Elabe / BFMTV, Plus de 8 Français sur 10 sont convaincus qu'il y aura un troisième confinement © Elabe / BFMTV. SONDAGE BFMTV - 1 Français sur 4 déclare sortir davantage que lors du 1er confinement Une librairie fermée, le 30 octobre 2020 à Paris, premier jour du 2e confinement - Alain JOCARD © 2019 AFP Un Français sur quatre reconnaît sortir davantage que lors du premier confinement au printemps, d'après ce sondage réalisé par Elabe pour BFMTV. Par conséquent, une écrasante majorité de Français adhèrent aux strictes mesures de restriction mises en place par l'exécutif et annoncées lundi par Emmanuel Macron. Une hausse constatée au sein de l'ensemble des catégories de population, en particulier chez les 25-34 ans (59% de favorables), les professions intermédiaires (64%), les habitants des communes rurales (57%) et … Alors que la France entre dans sa quatrième semaine de confinement, et que cette période pourrait être encore prolongée, les Français gardent majoritairement le moral. Selon notre dernière enquête Elabe pour BFMTV publiée ce mercredi, l'assentiment des Français à un confinement strict plutôt que "souple" a progressé en l'espace d'une semaine. Tous droits réservés. Mais des mesures plus restrictives pourraient être décidées par l'exécutif, notamment l'instauration d'un couvre-feu national à 18 heures, hypothèse qui tiendrait la corde, selon nos informations, pour les annonces gouvernementales prévues ce jeudi, ou encore par la suite un troisième confinement. Les Français sont, dans leur globalité, très divisés sur la décision annoncée par Jean Castex vendredi de ne pas reconfiner le pays: 50% des personnes sondées estiment qu'il a eu raison, 50% qu'il a eu tort. Perte de confiance. SONDAGE BFMTV - Après 3 semaines de confinement, 67% des Français disent avoir 'bon moral'. D'après ce sondage, 67% des Français approuvent l'instauration d'un confinement national jusqu'au 1er décembre. La propagation du coronavirus inquiète de plus en plus les Français. Selon un sondage Elabe pour BFMTV rendu public mercredi 13 janvier, ils sont 83% à penser qu’un troisième confinement aura lieu “dans les prochaines semaines”. À quelques heures d’une allocution d’Emmanuel Macron, prévue ce mercredi à 20 heures, de nouvelles restrictions pour faire face à l’épidémie de Covid-19 sont attendues. D'après l'enquête Elabe, 62% des Français sondés disent qu'ils supporteraient un troisième confinement. Un sondage Elabe réalisé pour BFMTV révèle qu'ils sont désormais plus de 8 sur 10 à se dire "inquiets". S'ajoute à ce mécontentement, la sensation pour un Français sur deux que l’exécutif ne prend pas assez de précautions vis-à-vis de la crise sanitaire. 62% des Français supporteraient un troisième confinement selon un sondage BFMTV D'après une enquête Elabe, 62% des Français sondés disent qu'ils supporteraient un troisième confinement. 27% jugent qu’il en prend juste ce qu’il faut, et 22% qu’il en prend trop. Politiquement, ceux qui désapprouvent le plus ce choix se situent essentiellement chez les abstentionnistes et les électeurs de 2017 de Benoît Hamon, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. D'après une enquête Elabe, 62% des Français sondés disent qu'ils supporteraient un troisième confinement. Lundi matin, en réunion avec des parlementaires, le Premier ministre Jean Castex n'avait pas exclu "un troisième confinement en dernier recours", mais avait estimé que "pour le moment, les chiffres à date nous laiss(aient) penser que le couvre-feu suffit". Le 18 mars, au lendemain de l'allocution du chef de l'État annonçant le premier confinement, 93% des Français interrogés par Elabe étaient favorables à la mesure. D'un point de vue socio-professionnel, c'est au sein des professions intermédiaires et catégories populaires que le confinement "dur" est le plus demandé. Étude Elabe réalisée pour BFMTV sur un échantillon de 1003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Cette majorité est à prendre toutefois avec des pincettes. Il existe donc une différence générationnelle importante entre ces deux "modèles" de confinement. 55% des Français souhaitent un confinement "dur", à l'image de celui du printemps, soit une augmentation de 7 points en une semaine. SONDAGE BFMTV - 60% des Français font confiance à la police, un chiffre en forte baisse 0:0 Comments La constante de structure fine calculée avec onze chiffres significatifs 0:0 Comments Les calendriers de la saison de surf 2021 pour les Challengers series, QS, longboard et Juniors 0:0 Comments Ma voiture est gelée, que faire ? Selon un sondage Elabe pour BFM TV, 83 % des Français sont convaincus qu'un troisième confinement aura lieu d'ici peu. Selon notre dernière enquête Elabe pour BFMTV publiée ce mercredi, l'assentiment des Français à un confinement strict plutôt que "souple" a progressé en l'espace d'une semaine. Élections américaines: plusieurs sondages donnent Joe Biden en tête dans plusieurs États clés . Les Français ne semblent guère nombreux à penser échapper à cette perspective d'un nouveau reconfinement, selon notre sondage Elabe pour BFMTV diffusé ce mercredi. Interrogés sur le confinement "souple" de novembre-décembre, ils ne sont que 50% à s'y montrer favorables. Ainsi, selon notre sondage Elabe, 38% des personnes interrogées se disent prêtes à supporter un confinement allant au-delà du 15 mai. SONDAGE BFMTV - Covid-19: plus de 8 Français sur 10 s'attendent à un troisième confinement Une passante devant un magasin fermé à cause du confinement, dans le, quartier Saint-Michel à Paris, le 3 novembre 2020 - ALAIN JOCARD © 2019 AFP © Elabe pour BFMTV, hypothèse qui tiendrait la corde, selon nos informations, le Premier ministre Jean Castex n'avait pas exclu "un troisième confinement en dernier recours", De plus en plus de voix s'élèvent en faveur d'un reconfinement court mais strict. Dans le détail, les personnes interrogées se montrent à 75% favorables à un nouveau confinement dans les régions les plus touchées, et 65% favorables à un couvre-feu à 18 heures dans ces régions. Les cadres, eux, sont très partagés (51% pour le "dur", idem pour le "souple"). Surpris de ne pas avoir été confinés dès la fin de semaine dernière, les Français s'y préparent toujours. Une hausse constatée au sein de l'ensemble des catégories de population, en particulier chez les 25-34 ans (59% de favorables), les professions intermédiaires (64%), les habitants des communes rurales (57%) et les électeurs de Marine Le Pen (58%). Dans le détail, les personnes interrogées se montrent à 75% favorables à un nouveau confinement dans les régions les plus touchées, et 65% favorables à un couvre-feu à 18 heures dans ces régions. Selon le sondage hebdomadaire "Opinion en direct" réalisé par l'institut Elabe pour BFMTV, 67% des Français, soit 2 sur 3, sont favorables à l'instauration d'un confinement le week-end dans "les zones les plus touchées par l'épidémie". SONDAGE BFMTV - Près de la moitié des Français désormais défavorables au confinement Des personnes à la fenêtre de leurs appartements applaudissent les personnels soignants, le 30 mars 2020 à Paris pendant confinement instauré en France - GEOFFROY VAN DER HASSELT, AFP/Archives Une passante devant un magasin fermé à cause du confinement, dans le, quartier Saint-Michel à Paris, le 3 novembre 2020 - ALAIN JOCARD © 2019 AFP. Site édité par NextInteractive. Cet assentiment au confinement strict a progressé de 7 points en une semaine. Sondage réalisé sur Internet les 12 et 13 janvier 2021. EN DIRECT - Covid-19: Olivier Véran évoque un possible pic épidémique en France d'ici 7 à 10 jours, © Copyright 2006-2021 BFMTV.com. Les groupes Facebook anti-confinement créés par les frères Dorr réunissent plus de 14.000 membres pour l'Ohio, plus de 66.000 pour la Pennsylvanie et plus de 100.000 pour le Wisconsin. Spread the loveTweetYumPar ailleurs, l’instauration d’un confinement national strict sur le modèle de celui du printemps 2020 redevient majoritaire au sein de la population. Les angoisses des Français sont relativement stables: 73% (-4 points en une semaine) d'entre eux se disent "inquiets" de la propagation du Covid-19 sur le territoire, dont 20% sont "très inquiets". Une position largement majoritaire, souligne l'institut de sondage, au sein de toutes les catégories de population et électorats. Déjà, au cours de la campagne électorale de 2016, un directeur d'institut de sondages m'avait confié, à Washington, qu'il s'étonnait de la fidélité exceptionnelle que manifestaient les partisans de Donald Trump à leur candidat. Un troisième confinement n’est donc pas à l’ordre du jour mais les Français ne se font guère d’illusion selon un sondage Elabe publié ce mercredi 13 janvier par BFMTV.