Cela rajoute du suspense à la pièce pièce car c'est vraiment à ce moment là que l'on se pose des questions. Jusqu'au moment où Sépulvéda fait venir cette idole des Indiens. 1993 : Simon le mage Il respecte les Indiens et les traite comme ses égaux. En bref, La Controverse de Valladolid propose une interprétation romancée de faits historiques, mais aussi et surtout un débat plein de rebondissements. Les forces en présence Puis la dernière plaidorie de Las Casas et celle de Sépulvéda. C'est par millions qu'ils ont été exterminés. Après cette journée le Légat les congédie. Qu'est-ce qu'aurait fait le légat s'il voyait des Indiens en train de frapper avec une masse un crucifix ? Bartolomé de Las Casas : Bartolomé de Las Casas est un moine dominicain espagnol d'une soixantaine d'années, vivant au XVIeme siècle, s'opposant vivement à l'esclavage des Indiens. du Mexique. Le sujet de La Controverse de Valladolid est les Indiens des nouvelles terres (controverse : dscussion argumentée, contestation sur une opinion, un problème, un phénomène ou un fait.). De nombreux textes émanent soit de la couronne, soit de l'église qui tentent de réglementer le statut des Indiens. On attend avec impatience la verdict. Présentation de Jean-Claude Carrière. Ce coup de théâtre anime le débat. Révisez en Première L : Exposé type bac La Controverse de Valladolid, Le raisonnement de Sepulveda avec Kartable ️ Programmes officiels de l'Éducation nationale Jusqu'au moment où Sépulvéda fait venir cette idole des Indiens. Il a fait l'Ecole normale supérieure de Saint-Cloud. Autres œuvres de fiction sur des thèmes proches, La Conquête de l'Amérique : La Question de l'autre, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=La_Controverse_de_Valladolid&oldid=176655737, Roman historique se déroulant au XVIe siècle, Roman historique portant sur l'histoire de l'Espagne, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Portail:Littérature française ou francophone/Articles liés, Portail:Littérature française/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. par Jean-Claude Carrière. La controverse de Valladolid. Il a donc fallu réduire le tout lors du passage à la pièce de théâtre pour ne pas lasser le spectateur et à créer de l'action autours de l'argumentation. Un enfant indien : Cet enfant a environ cinq ou six ans. Les Rois financent les expéditions qui sont souvent très longues et causent la perte de beaucoup d'hommes. La Controverse de Valladolid est publiée en 1992. Le supérieur : Supérieur du couvent dominicain. Valladolid Controversy est un livre publié en 1992. Elle aussi est venue de Mexico par bateau. Ici par "dispute" on entend "débat" ou bien controverse (d'où le titre). En effet, le Légat est choqué par cette sculture : “C'est en effet très laid”. à l'initiative du pape Paul III et sous l'arbitrage de son légat Salvatore Roncieri, se tient dans un couvent de Valladolid un débat en 1550. Ils auront pour juges le légat (représentant) du pape et le supérieur du monastère où se tiennent les débats. Il effectue quatre voyages en tant que navigateur au service des Rois Catholiques espagnols Isabelle de Castille et Ferdinan d'Aragon qui le nomment (avant son premier départ) vice-roi des Indes, gouverneur général des îles et terre ferme qu'il découvrirait ainsi qu'Amiral. Mais Las Casas emporte d'adhésion de son auditoire vu que Sépulvéda n'obtient pas le droit de publier son livre en Espagne. C'est aussi le chanoine de Cordoue, meilleur helléniste de son temps et un grand commentateur d'Aristote. 1994 : La force du Bouddhisme, cosigné avec Tenzin Gyatso (14e Dalaï Lama) D’après le roman très documenté de J.-C. Carrière, La Controverse de Valladolid, Paris, Pocket, 1992. Les fonctions dramaturgiques de cet objet théâtral sont que Las Casas avait de l'espoir, il croyait avoir gagné le débat. L’empereur Moctezuma II, pour les détourner de la route de Mexico, leur fait porter les trésors de Quetzalcoatl et fait comprendre qu’il se soumet au roi d’Espagne et lui versera un tribut. 1997 : À la recherche du Mahâbhârata, carnets de voyages en Inde avec Peter Brook Les guerres que nous menons contre eux sont justes. Frère Bartolomé De Las Casas lui est perçuadé du contraire. C'est un conquistador espagnol qui s'est emparé de l'empire Aztèque pour le Roi Charles Quint. Mais pour éviter aux colons de trop souffrir de la perte de cette main-d'œuvre bon marché, le légat du pape indique qu'il encourage l'utilisation des Africains, jugés moins humains que les Indiens. C'est à la fois un écrivain, un scénariste, un parolier, un metteur en scène et parfois un acteur. C'est seulement au XIXeme siècle reconnaît comme valable l'égalité entre Espagnols et Indiens en termes de dignité et de droits. Cela montre donc au Légat et au Supérieur que les Indiens sont des fils de Dieu. En fait, le verdict final ne contient que peu de suspense : on apprend vite que le pape est en faveur de l'adoucissement du sort des Indiens, et tous les personnages en sont conscients. Les Indiens ont été torturés, tués par les Espagnols. Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Analyse des personnages > Le bouffon : Il est là pour faire rire les Indiens, pour prouver qu'ils sont humains. Ils auront pour juges le légat (représentant) du papeet le supérieur du monastère où se tiennent les débats. ». L’ Église accepte l’accession des indiens au statut d’être humain, mais l'issue de cette controverse en forme de procès légitime l'esclavage des noirs [ 1 ] . Forcément les Indiens ont eu envie de réagir ! Il reconnaît ce qu'il voit mais ne cherche pas vraiment à favoriser Las Casas. Les Indiens ont été torturés, tués par les Espagnols. Les fonctions dramaturgiques de cet objet théâtral sont que Las Casas avait de l'espoir, il croyait avoir gagné le débat. Ils se retrouvent pour délibérer sur un sujet de la plus haute importance : Sépulvéda est persuadé que les Indiens sont des indigènes, qu'ils n'ont pas d'âme et qu'ils sont nés pour l'esclavage : “Ils sont d'une autre catégorie, nés pour servir et être dominés.”. Sépulvéda a fait un coup de théâtre pour contrer les arguments de Las Casas : il a fait amener une statue que les Indiens vénèrent. La Controverse de Valladolid est publiée en 1992.   Le légat du Pape : C'est est un cardinal italien qui représente le Pape. La Controverse de Valladolid, de Jean-Claude Carrière : Biographie de l'auteur : Jean-Claude Carrière est né le 17 septembre 1931 dans une famille de viticulteurs à Colombières-sur-Orb, dans l'Hérault. 2008 : Le second cercle des menteurs En effet, la conclusion est que les Indiens ont bien une âme, et donc ne sont pas susceptibles d'être réduits en esclavage. 2001 : Dictionnaire amoureux de l'Inde L'objet théâtral utilisé est une statue indienne, représentant un Dieu (Serpent à plumes). 2. En 1518, une expédition lancée par le gouverneur Cuba Diego Velazquez découvre l'existence 2006 : Fragilité Là Las Casas pense avoir perdu. Jusqu'au moment où Sépulvéda fait venir cette idole des Indiens. Son érudition et sa pénétration d'esprit (perspicacité) nous seront précieuses.” Las Casas lui fait office d'avocat de la défense : “Frère Bartolomé de Las casas, qui connait bien les terres nouvelles et plusieurs fois manifesté ses bons sentiments à l'égard de ses indigènes.”. Les historiens le disent « le meilleur marin » et comme un grand homme de foi. La statue sert, à la base, à montrer l'art indien au pugilat, donc à arguementer la thèse de Sépulvéda, mais elle sert aussi à montrer les sentiments des Indiens lorsque le légat ordonne à ce qu'on tape dessus avec une masse en fer pour faire réagir les Indiens. L’auteur de ce roman est Jean-Claude Carri’re, une question de travail, comme son nom l’indique, avec une controverse qui a consisté en Valladolid sur le statut à donner aux Indiens. Il fait paraître à Rome en 1543 un ouvrage (Les Justes Causes de la guerre) dans lequel il justifie les guerres menées contre les Indiens. Il a appuyé sur le mot « millions », ce qui provoque de nouveau ce mince sourire sur les lèvres de Sépulvéda. Chacun a apporté avec lui des preuves pour argumenter ce débat : des témoins sont convoqués (sculpture, colon, famille indienne, bouffon). Mais lorsqu'il veut publier son ouvrage en Espagne, il se heurte, en présence du légat du Pape, à Bartolomé de Las Casas : c'est la controverse de Valladolid. 1962 : L'Alliance Descendants des premiers habitants du continent américain, les Indiens d’Amérique du Nord se sont douloureusement heurtés à la colonisation européenne de leur territoire premiers habitants du continent américain. Une indienne : Elle est la femme de l'indien et est vêtue comme lui. – Je vais vous le dire . Quelques fois on les embroches par groupes de treize, on les entoure de paille sèche et on y met le feu. dans lequel il justifie les guerres menées contre les Indiens. Dans une pièce, certaines personnes ont été réunies pour débattre de la situation et du statut qu’il faut donner aux indiens d’Amérique. Puis la dernière plaidorie de Las Casas et celle de Sépulvéda. Les différences physiques sont relevées, et vite jugées non déterminantes. L'enfant se fait capturer puis menacer pour que le supérieur, Sépulvéda, le légat et Bartolomé de Las Casas puissent voir la réaction de ses parents. Jean-Claude Carrière adapte aussi des oeuvres littéraires au cinéma. Il publie son premier roman (Lézard) en 1957. La controverse de Valladolid est un livre qui a été publié en 1992. Là Las Casas pense avoir perdu. Jean-Claude Carrière arrive aussi à dramatiser la dispute en lui donnant la forme d'un procès. Les Indiens réagissent et veulent récupérer leur fils en vain.   ». ». C'est ainsi que le légat du pape fait venir un bouffon, le meilleur d'entre tous. Le roman de Jean Claude Carrière est un roman historique. Lorsqu'il suspendit les guerres de conquête, ni le sort des Indiens ni le statut des Indiens n'avaient été tranchés. S'ils sont inférieurs peuvent-ils être traités en esclaves? Il y a une dispute entre Sépulvéda et Las Casas au sujet des Indiens : s. ont-ils égaux aux espagnols ou sont-ils inférieurs? Il est simple et généreux. 2007 : Tous en scène C'est pourquoi à l'initiative du pape Paul III et sous l'arbitrage de son légat Salvatore Roncieri, se tient dans un couvent de Valladolid un débat en 1550. C'est un conquistador espagnol qui s'est emparé de l'empire Aztèque pour le Roi Charles Quint. Mais Las Casas dispose sur ce point d'une importante indulgence de la part du légat, qui tolère ses interruptions tant qu'elles sont pertinentes. D'autres fois on leur coupe les mains et on les lâche dans la forêt en leur disant : « Allez porter les lettres ! En ignorance des instructions de Diego Velasquez, Cortez y crée ainsi un établissement au nom de son roi, et pour manifester sa volonté d’autonomie à l’égard de, Les enjeux sont énormes. Il passe un accord avec la cité voisine Cempoala qui refuse de livrer aux Aztèques des jeunes gens destinés au sacrifice. Malheureusement ils sont souvent contradictoires. La couleur de la peau varie trop progressivement pour faire un critère. LAS CASAS. D'autres fois on leur coupe les mains et on les lâche dans la forêt en leur disant : « Allez porter les lettres ! Le débat qui a lieu porte sur l'humanité des Indiens. – Et dans ce livre, me dit-on, vous parlez aussi de massacres ?*. Elle aussi est venue de Mexico par bateau. Grâce à cette sculpture le le lecteur est invité à peser les arguments des deux camps, donc à prendre parti au débat. Qu'est-ce qu'aurait fait le légat s'il voyait des Indiens en train de frapper avec une masse un crucifix ? Il lui raconte comment sont et comment se conduisent les habitants des Nouvelles Terres. Il a fait l'Ecole normale supérieure de Saint-Cloud. Las Casas a été le premier prêtre ordonné dans le « nouveau monde ». Après une. Les Indiens réagissent et veulent récupérer leur fils en vain. C'est le fils de l'Indien et de l'Indienne. Cela montre au légat qu'ils sont une famille. sont que Las Casas avait de l'espoir, il croyait avoir gagné le débat. En 1492, l'amiral Christophe Colomb débarque sur une terre inconnue : c'est la conquête de l'Amérique.Le territoire est alors colonisé : les peuples indigènes ont une culture très différentes de celle des colons et le combat est inégal puisqu'ils n'ont pas d'armes à feu. De nombreux textes émanent soit de la couronne, soit de l'église qui tentent de réglementer le statut des Indiens. Sepúlveda insiste largement sur les sacrifices humains pratiqués par les Indiens, pratique très clairement condamnée par la Bible. Jean-Claude Carrière a obtenu une licence de Lettres ainsi qu'une maîtrise d'Histoire mais il abandonne rapidement sa carrière d'historien pour l'écriture et le dessin. Les pays entrepreneurs de ces grands voyages sont le Portugal, l'Espagne, la France, et la Hollande. - Oh, tout nous est bon. Ecrivain, scénariste et à ses heures acteur et réalisateur, Jean-Claude Carrière se consacre en cinéma et littérature. En ignorance des instructions de Diego Velasquez, Cortez y crée ainsi un établissement au nom de son roi, et pour manifester sa volonté d’autonomie à l’égard de Cuba, il détruit ses propres vaisseaux sauf un. C'est un bouffon de la cour, le meilleur. Cela rend aussi la pièce plus facile à lire. La Controverse de Valladolid Nous sommes en présence d’un extrait de La Controverse de Valladolid écrit par Jean- Claude Carrière. C'est aussi le chanoine de Cordoue, meilleur helléniste de son temps et un grand commentateur d'Aristote. C'est pourquoi. S'ils sont inférieurs peuvent-ils être traités en esclaves? était un roman. Ces voyages sont dirigés principalement vers l'Amérique, l'Afrique et les Indes (pour trouver la véritable route) dans un but économique : le commerce (épices ...). Lui aussi est arrivé par bateau de Mexico, il est vêtu comme ses parents. Il envoit y Hernando Cortez (ainsi que Pedro de Alvarado et Cristobal de Oli qui débarque avec ses hommes sur l'île de Cozumel le 18 février 1519. En moins de deux siècles, il deviennent une des civilisation les plus avancées d'Amérique et transforment une petite citée (Mexico-Tenochtitlan) en une immense métropole qui domine la majeure partie du centre et du sud de l'actuel Mexique. L'enfant se fait capturer puis menacer pour que le supérieur, Sépulvéda, le légat et Bartolomé de Las Casas puissent voir la réaction de ses parents. Puis la dernière plaidorie de Las Casas et celle de Sépulvéda. Pour Las Casas, il est assez difficile de contester la théorie de la hiérarchie d'Aristote. dernière plaidoirie de Las Casas, Là Las Casas pense avoir perdu. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.   Le Légat demande au Colon de prendre l'enfant des Indiens et de le menacer avec son épée pour voir leurs réactions. 1963 : Humour 1900. Son père et son oncle ont participé au deuxième voyage de Christophe Colomb vers le nouveau monde. De l'arrivée des premiers colons au massacre de Wounded knee, ils se sont toujours efforcés de défendre leur liberté, malheureusement se fut souvent en vain et au prix de leurs vies. 1965 : Dictionnaire de la Bêtise, co-signé avec Guy Bechtel Le supérieur : Supérieur du couvent dominicain. Elle oppose le chapelain de l'empereur, Frère Juan Ginès de Sepulveda (60 ans), au vieux dominicain Bartolomeo de Las Casas (76 ans), ex-évêque du Chiapas (Mexique) et auteur d'une Très brève relation sur la destruction des Indes. Les enjeux Il est pour l'esclavage des Indiens, la torture, l'exécution, la guerre contre eux : (l. 499) Jean-Claude Carrière est né le 17 septembre 1931 dans une famille de viticulteurs à Colombières-sur-Orb, dans l'Hérault. Las Casas proteste, mais se voit signifier que ce débat n'est pas à l'ordre du jour. Ces voyages sont dirigés principalement vers l'Amérique, l'Afrique et les Indes (pour trouver la véritable route) dans un but économique : le commerce (épices ...). Sépulvéda doit admettre que les Indiens ont une âme, mais cela ne résoud pas le problème de la main d'oeuvre nécessaire pour mettre en valeur les Nouvelles Terres mises en évidence par le colon. Pour commencer , on a ici tout ce que l'on peut attendre en ce qui concerne la mise en scène . THE CONTROVERSY OF VALLADOLID, an exciting new masterwork by French playwright and screenwriter Jean-Claude Carri La première plaidorie de Sépulvéda, Deux personnages de clash, Las Casas et Sepulveda, qui ne sont pas d’accord sur la question de la propriété de l’âme pour les Indiens. 1988 : Conversations sur l'invisible, co-signé avec Jean Audouze et Michel Cassé Analyse des personnages . Le nombre très restreint de personnages dans la version théâtrale contribue à exacerber la tension : les regards des spec-tateurs sont rivés sur Las Casas et Sépulvéda. C'est seulement au XIX, Ici par "dispute" on entend "débat" ou bien controverse (d'où le titre). Le nombre de personnages très restreints dans la version théâtrale contribue à exacerber la tension; à maintenir les yeux des spectateurs sur Las Casas et Sépulvéda.  La controverse n'a aucun rôle historique : aucune décision n'a été prise à l'égard des Indiens. Mais le statut réservé à ce moment là aux Indiens est celui d'esclaves. On la trouvera donc parmi les populations noires d'Afrique. C'est seulement au XIXème siècle que la loi entérine l'égalité des Indiens et des espagnoles en termes de dignité et de droits. En revanche, Sépulvéda n'est pas du tout de cet avis. Il fait paraître à Rome en 1543 un ouvrage (Les Justes Causes de la guerre) dans lequel il justifie les guerres menées contre les Indiens. Les Indiens ont-ils une âme? Mais Las Casas emporte d'adhésion de son auditoire vu que Sépulvéda n'obtient pas le droit de publier son livre en Espagne. D'abord, les Indiens méritent leur sort parce que leurs péchés et leur idolâtrie sont une offense constanteà Dieu. 1992 : La Controverse de Valladolid Verdict. Mais le statut réservé à ce moment là aux Indiens est celui d'esclaves. Lorsque tout le monde est présent il s'exprime et explique alors son point de vue sur les Indiens : “Ils sont faibles de corps, ils meurent de maladies légères, ils font peu d'enfants. Vient ensuite la présentation des preuves. La Controverse de Valladolid est un livre dans lequel Jean-Claude Carrière reprend un fait historique, la controverse de Valladolid, et expose la situation des Indiens d'Amérique au XVIe siècle. Frère Bartolomé De Las Casas lui est perçuadé du contraire.   Les enjeux sont énormes. 2000 : Le vin bourru, autobiographie de sa jeunesse à Colombières-sur-Orb. Il est le premiere européen à traverser l'océan Atlantique en découvrant une route aller-retour entre le continent Américain et l'Europe. Ceci fut précisément l'objet du débat qui, à l'initiative du pape Paul III et sous l'arbitrage de son légat Salvatore Roncieri, se tiennait dans un couvent de Valladolid, en 1550. A cette époque Charles Quint, le Roi d'Espagne interrompu provisoirement ces opérations au coût humain très lourd. La controverse n'a aucun rôle historique : aucune décision n'a été prise à l'égard des Indiens. Elle est la femme de l'indien et est vêtue comme lui. L'objet théâtral utilisé est une statue indienne, représentant un Dieu (Serpent à plumes). Les forces mises en présence sont exposées page 25 du livre : Sépulvéda fait office d'avocat de l'accusation : “Je salue maître Gines Sépulvéda lui même, dont les oeuvres philosophiques sont connues de toute la chrétienté. Arrivé fraichement du Mexique, il vient car il est au courant de la dispute. Son érudition et sa pénétration d'esprit (perspicacité) nous seront précieuses.” Las Casas lui fait office d'avocat de la défense : “Frère Bartolomé de Las casas, qui connait bien les terres nouvelles et plusieurs fois manifesté ses bons sentiments à l'égard de ses indigènes.” Pour Las Casas et Sépulvéda, il s'agit d'une défaite mutuelle. Et je n'y vois pas de quoi rire ! Il a donc fallu réduire le tout lors du passage à la pièce de théâtre pour ne pas lasser le spectateur et à créer de l'action autours de l'argumentation. 2007 : Les Fantômes de Goya, co-signé avec Milos Forman « LEGAT. Le roman présente le débat entre le moine dominicain Bartolomé de Las Casas et le philosophe, homme d'études, Juan Ginés de Sepúlveda (francisé en Sépulvéda). Christophe Colomb : Cette conquête marque le début de la colonisation espagnole des Amériques aux XVIeme siècle. Car selon lui une personne est dotée de rire, si les Indiens ne savent pas rire cela voudrait dire qu'ils sont pas des fils de Dieu.