TAP Concept
Améliorer le quotidien des personnes handicapées

Une société pensée à la suite d'un constat : TAP Concept (acronyme de « technologie d'aide à la personne ») a été créée pour permettre aux personnes en situation de handicap d'améliorer leur confort au quotidien, par la création de produits adaptables à une importante majorité de cette population.

C'est en observant avec une grande empathie les personnes en situation de handicap que Cédric Grelon s'est rendu compte d'un paradoxe : il y a peu de produits génériques alors que, plus que les autres, ces personnes devraient avoir des outillages adaptés. Il s'est rapproché d'un ergothérapeute et d'un orthoprothésiste, et cette association autour de l'amélioration des conditions de vie quotidiennes des personnes handicapées a commencé. L'équipe a conçu un petit « pédalo », objet très spécial, imaginé pour qu'une personne ne pouvant étendre ses membres puisse, malgré tout, les faire tourner en vue d'une rééducation. Cédric Grelon et ses partenaires du monde médical ont aussi inventé une selle « spéciale quad », notamment protégée par un airbag, pour qu'un adulte puisse profiter des joies de ce sport avec son fils, en dépit de l'important handicap de ce dernier. Le caractère le plus remarquable de cette entreprise est son aspect sociétal : le « cocon multisports » a été récompensé par plusieurs distinctions. Ce fauteuil destiné à des personnes à mobilité réduite leur permet d'être actif voire de faire du sport.

Démarche sociale et sociétale

Se lancer dans un projet de société coopérative et participative (Scop) est « une belle aventure humaine », selon Cédric Grelon, « avec une équipe qui se projette dans son entreprise ». « Ce n'est pas anodin avec la personnalité très impliquée du dirigeant », remarque Daniel Voutier, rapporteur du projet, devant le comité Initiative remarquable. « C'est le principe : un homme, une voix, sans capital valorisé », poursuit-il. Il note « le beau projet pédagogique et collaboratif » avec un lycée local, le monde médical et avoue avoir été séduit par « l'engagement auprès de différentes associations locales, très intéressées par cette démarche ».

Dimension territoriale

Cédric Grelon revendique son appartenance à la communauté de communes de Rodez et sa proximité avec les équipes de la CCI et d'Initiative Aveyron « qui sont extraordinaires et ont permis de monter ce projet, en l'accompagnant ». Il se positionne dans une démarche de développement de l'emploi local et « de l'emploi prioritaire en particulier », note encore Daniel Voutier. Et pour ceux qui douteraient de la viabilité du modèle économique, Cédric Grelon n'a qu'une obsession : vendre des produits « sans impacter la R&D (recherche et développement, très coûteuse, ndlr) au client final ». Et pour ce faire, une cellule de robotisation et d'usinage de mousse à destination de l'industrie permet à la Scop de poursuivre sa mission de recherche avant de commercialiser, au plus juste prix, ses produits génériques. 

(1) Dans une Scop (société coopérative ouvrière de production), les salariés-coopérateurs détiennent au moins 51 % du capital et 65 % des droits de vote. Ils sont associés et pleinement impliqués dans la structure.